Baru

Baru de son vrai nom Hervé Baruléa est une véritable «exception culturelle» dans la bande dessinée française. Depuis le triomphe de son premier livre Quéquette blues en 1985,
il n’a cessé de décrire la vitalité, les soubresauts et le besoin de dignité de ce qu’on nommait encore autrefois «la classe ouvrière». Son style est unique, le trait rageur,
sa personnalité sans concession.
Récompensé à deux autres reprises par le Festival d’Angoulême (Meilleur album en 1996 pour L’autoroute du soleil), il a reçu le Grand Prix de la ville d’Angoulême en 2010.
Dernier livre paru : Fais péter les basses, Bruno ! aux éditions Futuropolis.