Jacovitti

C’est Jean Annestay qui dans sa préface de Don Quichotte (édité en France par les éditions Futuropolis, 1983) présente au plus juste cet auteur dont voici un extrait « Aberrant, stupide et loufoque, Jacovitti est surtout très drôle – du moins pour qui ne le prend pas au sérieux. Mais qui peut être assez stupide pour prendre Jacovitti au sérieux ? Beaucoup de monde, si l’on en juge par l’accueil très réservé que lui a fait le public francophone. L’humour de Jacovitti n’est pas bon chic bon genre, ni intellomachintruc etc (quoiqu’il n’ignore pas le deuxième, troisième et Xe degré), non il n’est pas mode, il est seulement tendard. » Né à Termoli le 9 mars 1923, Benito Jacovitti place sa première histoire Pippo et les Anglais en 1940 dans l’hebdomadaire catholique Il Vittorioso. Par la suite, l’auteur de quatre Pinocchio va créer un nombre incroyable de personnages et d’histoires, Mandrago, Cocco Bill, le vengeur Zorro Kid (édité en France par les éditions Garnault, 1982 et 1983)... Cet immense auteur italien a publié plus de 150 livres et créé plus de 60 personnages. Comme l’écrit Lucas Boschi dans la préface de Pinocchio, « Infatigable, entre un saucisson et une arête de poisson, Jacovitti travaillera jusqu’à sa disparition qui survient le 3 décembre 1997. »